Non classé

Réponse à une question

Je vous salue dans le précieux nom de notre Seigneur Jésus Christ qui nous a fait grâce d’être en communion fraternelle. 

Que la faveur de l’Eternel soit sur tout lecteur de se message et qu’il participe à notre croissance spirituel. 

 

      Aujourd’hui plusieurs se pose la question de savoir l’heure dans la quelle nous sommes. Et quel est la manifestation de cette période et où se lèvera-t-elle. Enfin quel sera son message. 

Si nous nous référons aux saintes écritures, nous constaterons que le plan du salut se manifeste par dispensassions. Alors pour ma part mon objectif sera de tenter de situer cette époque dans les prophéties biblique.      

 

Nous savons qu’il est écrit que la nature nous enseigne les choses de Dieu. En effet, nous pouvons voir que l’œuvre de notre Seigneur suit une révolution comme tous les œuvres de la création. Ainsi, nous pouvons situer entre autre dans ses étapes quelques éléments qui sont : l’avènement de Christ, la manifestation du Saint Esprit, le temps de nuage et d’obscurité, la restauration de l’évangile… 

Lorsque, nous lisons les écrits de l’apôtre Paul aux romains il dit et confirme que c’est le temps du dernier réveil comme il est écrit en Romain 13-11 « … vous savez en quel temps nous sommes, c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil car maintenant le salut est plus près de nous  que lorsque nous avons cru ». 

 Aujourd’hui, les écritures témoignent de l’urgence de l’instant. En effet,  elles nous incitent par les prophéties sur la venue imminente de notre Seigneur Jésus Christ pour l’enlèvement  des siens dans sa gloire (1The.4 : 16-18), avant que commence la grande tribulation. Le temps des noces est déjà à notre porte car nous sommes à la dernière saison comme la dit notre bien aimé frère l’apôtre Paul en Romain 13 verset 18. Ainsi pour signifier cela, nous voulons en un instant faire une esquisse du temps pour cette époque. A cet effet, nous nous saisirons de la parabole de la semence pour nous situer (Mc.4 : 26-29). Dans cette parabole il nous est parlé du plant de blé et aussi dans le livre de Jean au chapitre 12 verset 24 le Seigneur nous dit : « En vérité en vérité je vous le dit, si le grain qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul, mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit ». Cette semence qui devrait mourir fut son Eglise. Elle tomba en terre dans le premier âge de l’Eglise et peu à peu mourut ensevelie par les traditions et idées humaines. Lorsque toutes ces choses mauvaises commencèrent, la semence mourut, mais voilà qu’au moyen âge elle commença à germer car certains ecclésiastiques commencèrent à protester contre les abus fait dans cette période. En réalité Satan a édifié un empire  universel de la fausse religion qui a camouflé la vérité. L’apôtre Paul en a parlé en Acte 20.28-30 en ces termes : « Prenez donc garde à vous-même et à tout le troupeau sur le quelle le Saint Esprit vous à établis évêques, pour paître l’Eglise de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang. Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses ». Nous voyons que l’apostasie c’est établie dans l’Eglise et il devrait en être ainsi. Elle devrait se développer et éclipser un certain temps le vrai christianisme. Dans la parabole de christ sur le royaume des cieux (l’Eglise) illustrée par le blé et la mauvaise herbe, jésus a annoncé que le vrai christianisme serait quasiment enfoui dans les ténèbres (Mt 13.24-30,36-43). Ainsi, dans ce champ, l’homme (Jésus) a semé du blé, la bonne semence, les fils du royaume. Puis un ennemi (Satan) sema de l’ivraie parmi le blé, c’est-à-dire les fils du malin, des gens qui prétendent être disciples de christ mais qui au fond rejetteraient ses enseignements. Ils sont porteurs des choses pernicieuses et c’est ainsi qu’est apparu sur la scène du monde peu de temps après la mort des Apôtres un christianisme perverti, contrefait  (2 The 2.3-10). Mais notre Dieu est fidèle et Il a promis sa justice, il a prédit que cette situation changerait alors les chrétiens véritables seraient rassemblés et l’ivraie sera  aussi rassembler puits détruite (Ap. 17.16-17 et Ap.18.21).                                                    

Revenons au plant de blé, comme nous l’avons dit ; la reforme fut le moment ou la semence produisit sa première pousse visible après le jour des nuages, et de l’obscurité (Ez.34.12). Elle était sortie des ténèbres de la terre, du monde de la religion. 

Nous voulons parler dans cette partie de notre analyse de trois âges de la restauration de l’Eglise, et  nous nous évertuerons à les définir par les messages qui nous ont ramenés à l’évangile apostolique. Nous voulons ici faire une parenthèse sur un message que nous ne pourrions développer pleinement car il pourra faire l’objet d’un livre. Mais nous ne ferons qu’une esquisse de se message. En effet, ce message se présente comme les dispensations de l’évangile par l’image du parcours du soleil. Ainsi, si nous considérons qu’il y a quatre manifestations dans le plan du salut de notre Dieu qui sont représentées par le parcours du soleil et l’apparition de la lumière du temps du soir.  A cet effet, nous Présentons Israël comme un âge parfait, car il fut celui de la visitation de Jésus Christ comme le soleil levant (Luc 1 : 78, 79) (Ml.4 : 2-3), puis vint la restauration de l’église en Europe comme le soleil du septentrion. Ensuite se leva le réveil du coucher en Amérique qui est le réveil du coucher. Enfin le dernier âge est celui du temps du soir, comme il est écrit : «  au temps du soir la lumière paraitra » et il sera un âge parfait tel celui du commencement (Luc 17 : 26-30 ; Mt.24 :37-39) et cela sera dans le midi…Pour se qui est de la restauration de l’Eglise elle commença en Europe et le premier fut celui de la justification prêchée par Luther qui démontra que Dieu justifiait gratuitement ceux qui croyaient en christ. Le plant de blé se développait et bientôt d’autres pousses apparaissaient : le temps de la sanctification. Ce message fut prêché par John W. influencé par la préface de Luther sur l’épitre au Romains. Son message était attaché à la vie sainte comme conséquence de la justification, alors il y eut le réveil méthodiste qui bouleversa l’Angleterre qui joua un grand rôle dans le christianisme. Il faudrait mentionner avec regret que chaque fois que la vie montait plus haut dans le blé, produisant une nouvelle pousse, le mouvement antérieur persécutait le nouveaux message et en rejetait la vérité car ne comprennent pas les dispensations de la parole quel produisais. Ils se croyaient en ordre mais ils n’étaient pas encore parfaits. Enfin le troisième grand mouvement fut le réveil pentecôtiste né vers les années 1906 aux Etats-Unis. Ce réveil marque le début du dernier âge. Dieu fit des choses encore plus extraordinaires que ce qui fut accomplit dans les siècles passés. Dieu prouva par le mouvement pentecôtiste qu’il n’avait  pas changé, qu’il était le même par la démonstration d’une grande puissance.                                                         

        Vers la fin de la saison, quand la graine est en formation  dans la balle, l’on pourrait penser que l’heure de la moisson est arrivée parce que le plant semble être arrive à la  maturité, or il est primordiale que les graines qui doivent être récoltées doivent être parfaitement semblables a l’originale. C’est pourquoi Il a promit dans sa parole qu’avant sa deuxième venue l’Eglise serait perfectionnée au moyen d’une restauration (Ac3.19-21 ; Ap. 10.7) de tous messages restés obscurs durant les âges passés  et cela donnera une Eglise glorieuse avec  la foi pour l’enlèvement (1 The 4.13-18)…Nous voyons d’une manière convaincante la façon divine de compter les temps et les prophéties données dans bible comme indices qui nous feront connaître le temps dans lesquelles nous somme. 

Dans le livre du  prophète Osée au chapitre 6 des verses 1 et 2 il est écris : « … il nous rendra la vie dans deux jours » et ceux si est déjà accompli « le troisième jour il nous relèvera et nous vivrons devant lui » cela doit encore s’accomplir. Les deux jours dont a parlé le prophète se rapporte aux deux mille ans qui viennent de s’écouler pendant lesquels le peuple d’Israël a été dispersé dès l’an soixante et dix. L’état d’Israël existe que depuis 1948 et des juifs venus des quatre vents y sont revenus. Ceci est la preuve de l’accomplissement des prophéties, des promesses divine (Ro 9-28). En ce qui concerne  le troisième jour il s’agit du millénaire qui va bientôt commencer lorsqu’Israël reconnaitra Jésus-Christ comme son messie et recevra la vie spirituelle produite par le Saint esprit, et cela par la bouche des étrangers (Es 28-5.16) (1 Co 14-21…). Lorsqu’il s’agit de jour aux yeux de Dieu, un jour est comme mille ans pour nous (2Pi 3-8.9 ; Ps 90-4). Ainsi, six mille ans se sont écoulés depuis Adam jusqu’à nos jour, d’Adam Abraham se sont écoulé approximativement deux mille ans, d’Abraham à Christ se sont écoulé encore deux mille ans et de Jésus a l’an deux mille encore deux mille ans se sont écoulé. Ainsi, comme il est certain que nous sommes a la fin de la période de six mille ans, il est tout aussi certain que « le jour du Seigneur », le septième jour qui est le septième millénaire se trouve à notre porte 

En rapport avec Israël, l’apôtre Paul écrit aussi ce qui suit : « car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts ? » « Car je ne veux pas frères que vous ignoriez ce mystère, afin vous ne vous regardiez point comme sage, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entré. Et ainsi tout Israël sera sauvé selon qu’il est Ecrit : le libérateur viendra de Sion, et il détournera de Jacob les impiétés » Ro. 11-15 et 25.26. En ce qui concerne les prophéties du nouveau testament, il ya 2000 ans que l’apôtre pierre a vu en esprit comment dans les derniers jours précédent le retour de Christ, les gens se moqueront de sa venue (2Pi 3-3.4).Notre Seigneur lui- même nous a parlé de grande persécution, de trahisons, de la venue de plusieurs faux prophètes, du refroidissement des frères et l’accroissement de l’iniquité. Il nous parle aussi de l’abomination de la désolation dont a parlé le  prophète Daniel qui sera établi en lieu saint (Mt 24-15) et cela est déjà fait. Ainsi, Jésus a dit : « quand vous verrez ces choses arrivées sachez que le royaume des cieux est proche » Luc 21-20.36 

Entant que créateur, Dieu a un plan pour sa création de même entant que rédempteur, Il a un plan pour ces rachetés. Nous savons qu’il n’a rien laissé au hasard  comme il est écrit : «  je suis Dieu, et nul n’est semblable à moi. J’annonce dès le commencement ce qui doit arriver et longtemps d’avance ce qui n’est pas encore accompli, je dis : mes arrêtés subsisteront. Et j’exécuterai toute ma volonté » (Es.46.9-10). Et cela ne faillit jamais (Es.34.16). 

         Aujourd’hui je parle de ce que le Seigneur nous a révélé par sa grâce pour son peuple. Il est de notre devoir  de le faire car il est écrit : « Allez tenez-vous dans le temple et proclamez à tout le peuple toutes les paroles de cette vie » (Acte.5.19-20). Et nous ne pouvons en faire fi car son grand amour nous pousse à annoncer l’évangile du salut. 

Je rends infiniment grâce au Seigneur pour cette grande bénédiction et ce grand amour qu’Il a manifesté pour nous nous en confient cette grande révélation. Sur trois jours, le Seigneur nous a donné quatre révélations. Le premier jour à mon réveil j’entendis un cantique de façon audible dont les paroles étaient : « Réveillez- vous ! Réveillez- vous ! Vous les appelés  que christ est en vous » le second jour il a dit : « rassemblez-vous » puis un peu plus tard il dit encore «  ayez un regard » enfin le troisième jour Il a dit : « parlez comme je parle, moi j’appelle à l’existence ce qui n’est pas comme si elle était et celui qui ne parle pas comme moi n’est pas de moi. ».Voici en effet ce que j’ai entendu et c’est dans les limites de ma connaissance que j’écrie ces choses. Je crois que ce message est le modèle que nous devons construire. Comme la fait Noé pour l’arche et Moise pour le tabernacle. Mon propos se limite qu’a la situation du temps dans le quel nous somme et je l’étendrai au contenu de la vision si les moyens me son donner par la grâce de Dieu.   

           L’heure est donc venue où le Seigneur achèvera son œuvre de salut afin que nous entrions dans le royaume de sa gloire. Le compte à rebours à déjà commencé, et le dernier appel de Dieu retentit comme le son de la trompette. Ainsi, les évènements que nous vivons doivent nous mettre en état d’urgence car notre Dieu est à la porte. 

Je voudrai que nous nous souvenions de l’histoire de Noé, de son message et des actions de son époque.   

laffue |
Eglise Evangélique/SIM Burk... |
EVANGILE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le chemin de la vie
| LE PAIN DE VIE
| insasamake